Forums, scripts, cours, services pour webmaster, manuels (PHP, MySQL, HTML...) en français !
PHP / MySql
Recherche
 
ManuelPHP.com
Administration du serveur
<<<
Options de ligne de commande de mysqld Fichier d'options my.cnf
>>>

4.1 Configuration de MySQL
4 Administration du serveur
 Manuel de Référence MySQL 4.1 : Version Française

->Options de ligne de commande de mysqld
Fichier d'options my.cnf
Installer plusieurs serveurs sur la même machine
Faire fonctionner plusieurs serveurs MySQL sur la même machine

4.1.1 Options de ligne de commande de mysqld

Dans la plupart des cas, vous devrez modifier les options de mysqld dans le fichier d'options. Fichier d'options my.cnf .

mysqld et mysqld.server lisent les options des groupes mysqld et server . mysqld_safe lit les options des groupes mysqld , server , mysqld_safe et safe_mysqld . Un serveur MySQL intégré lit généralement les options dans les groupes server , embedded et xxxxx_SERVER , où xxxxx est le nom de l'application.

mysqld accepte les options de ligne de commande suivantes :

    --ansi
    Utilise la syntaxe ANSI SQL au lieu de la syntaxe MySQL. Exécuter MySQL en mode ANSI .
    -b, --basedir=path
    Chemin jusqu'au dossier d'installation. Tous les chemins sont généralement relatifs à celui-ci.
    --big-tables
    Autorise la sauvegarde de grands résultats dans des fichiers temporaires. Cela résout le problème des erreurs 'table full', mais ralentit les requêtes alors que des tables en mémoire suffirait. Depuis la version version 3.23.2, MySQL est capable de résoudre automatiquement ce problème en utilisant de la mémoire pour toutes les tables temporaires de petite taille, et en passant sur le disque au besoin.
    --bind-address=IP
    L'adresse IP à utiliser.
    --character-sets-dir=path
    Dossier contenant les jeux de caractères. Le jeu de caractères utilisé pour les données et le stockage .
    --chroot=path
    Met le démon mysqld en environnement chroot au démarrage. Recommandé pour la sécurité. Cela limite les commandes LOAD DATA INFILE et SELECT ... INTO OUTFILE .
    --core-file
    Ecrire le fichier core lorsque mysqld s'arrête inopinéement. Pour certains fichiers, vous devez aussi spécifier --core-file-size à safe_mysqld . safe_mysqld , le script père de mysqld . Notez que sur certains systèmes, comme Solaris, vous n'aurez pas de fichier de core si vous avez aussi utilisé l'option --user .
    -h, --datadir=path
    Chemin jusqu'au dossier des bases.
    --debug[...]=
    Si MySQL est configuré avec --with-debug , vous pouvez utiliser cette option pour obtenir un fichier de trace de ce que mysqld fait. Créer des fichiers de traçage .
    --default-character-set=charset
    Spécifie le jeu de caractères par défaut. Le jeu de caractères utilisé pour les données et le stockage .
    --default-table-type=type
    Spécifie le type de table par défaut. Types de tables MySQL .
    --delay-key-write[= OFF | ON | ALL]
    Comment l'option des tables MyISAM DELAYED KEYS doit être utilisé. Choix des paramètres du serveur .
    --delay-key-write-for-all-tables; En MySQL 4.0.3 vous devez utiliser --delay-key-write=ALL à la place.
    Ne vide pas les buffers de clés entre deux écritures pour les tables MyISAM . Choix des paramètres du serveur .
    --des-key-file=filename
    Lit les clés par défaut utilisées par DES_ENCRYPT() et DES_DECRYPT() dans ce fichier.
    --enable-external-locking (was --enable-locking)
    Active le verrouillage système. Notez que si vous utilisez cette option sur un système pour qui lockd ne fonctionne pas (comme Linux), vous allez bloquer rapidement mysqld avec les verrous.
    --enable-named-pipe
    Active le support des tunnels nommés (seulement sur NT/Win2000/XP).
    -T, --exit-info
    Cette option est la combinaison d'options que vous pouvez utiliser pour le débogage du serveur mysqld; Si vous ne savez pas ce que ca fait exactement, ne les utilisez pas !
    --flush
    Ecrit toutes les données sur le disque après chaque requête SQL. Normalement, MySQL fait des écritures sur le disque après chaque requête, et laisse le système d'exploitation assurer la synchronisation avec le disque. Que faire si MySQL crashe constamment .
    -?, --help
    Affiche l'aide courte et termine le programme.
    --init-file=file
    Lit les commandes SQL dans ce fichier au démarrage.
    -L, --language=...
    Spécifie la langue utilisée pour les messages d'erreur du client. Le chemin complet doit être utilisé. Messages d'erreurs non-anglophones .
    -l, --log[=file]
    Enregistre les connexions et les requêtes dans ce fichier. Le log général de requêtes .
    --log-isam[=file]
    Enregistre toutes les modifications des tables ISAM/MyISAM dans ce fichier (uniquement nécessaire pour déboguer ISAM/MyISAM).
    --log-slow-queries[=file]
    Enregistre toutes les requêtes qui ont pris plus de long_query_time secondes a s'exécute, dans ce fichier. Le log des requêtes lentes .
    --log-update[=file]
    Enregistre les modifications dans le fichier file.## est un nombre unique si il n'est pas précisé. Le log des mises à jour .
    --log-long-format
    Enregistre des informations supplémentaires dans le fichier d'historique. Si vous utilisez l'option --log-slow-queries , alors les requêtes que vous qui n'utilisent pas les index sont enregistrées dans le log de requêtes longues.
    --low-priority-updates
    Les opérations de modifications de table ( INSERT / DELETE / UPDATE ) auront une priorité inférieure aux sélections. Cela peut être aussi fait via l'attribut {INSERT | REPLACE | UPDATE | DELETE} LOW_PRIORITY ... pour baisser la priorité d'une requête, ou avec SET LOW_PRIORITY_UPDATES=1 pour changer la priorité dans plus d'un thread. Problèmes avec le verrouillage de tables .
    --memlock
    Verrouille le processus mysqld en mémoire. Cela fonctionne si votre système support la fonction mlockall() (comme Solaris). Ceci peut être utile si vous avez des problèmes avec le système d'exploitation qui force mysqld a utiliser le swap sur le disque.
    --myisam-recover [=option[,option...]]]
    Cette option est la combinaison de DEFAULT , BACKUP , FORCE et QUICK . Vous pouvez aussi lui donner la valeur explicite de "" si vous voulez désactiver cette option. Si cette option est utilisée, mysqld va vérifier si la table est marquée comme corrompue à l'ouverture de chaque table (cette dernière option ne fonctionne que si vous utilisez l'option --skip-external-locking ). Si c'est le cas, mysqld va essayer de vérifier la table. Si la table était corrompue, mysqld essaie alors de la réparer.

    L'option suivante va affecter la manière avec la quelle la réparation s'effectue.

    Option Description
    DEFAULT Identique à ne pas donner d'option à --myisam-recover .
    BACKUP Si la table a été modifiée durant la réparation, sauver une copie du fichier table_name.MYD , sous le nom de table_name-datetime.BAK .
    FORCE Exécute une réparation même si nous allons perdre une ou plusieurs lignes dans le fichier .MYD.
    QUICK Ne vérifie pas les lignes dans la table si il n'y a pas eu d'effacement.

    Avant que la table ne soit automatiquement réparée, MySQL va ajouter une note dans le fichier de log d'erreurs. Si vous voulez être capable de restaurer la plupart des erreurs sans intervention de l'utilisateur, il vaut utiliser les options BACKUP,FORCE . Cela va forcer la réparation de la table, même si quelques lignes sont effacées, et conserve le vieux fichier de données comme sauvegarde, pour examen ultérieur.

    --pid-file=path
    Le chemin jusqu'au fichier de pid utilisé par safe_mysqld .
    -P, --port=...
    Numéro de port utilisé pour attendre les connexion TCP/IP.
    -o, --old-protocol
    Utilise le protocole 3.20, pour la compatibilité avec de très vieux clients. Passer de la version 3.20 à la version 3.21 .
    --one-thread
    Utilise uniquement un thread (pour débogage sous Linux). Déboguer un serveur MySQL .
    -O, --set-variable var=option
    Donne une valeur à une variable. --help liste ces variables. Vous pouvez trouver une description complète des variables dans la section sur la commande SHOW VARIABLES de ce manuel. SHOW VARIABLES . La section de paramétrage inclut des informations sur comment exploiter ces variables. Notez que --set-variable est obsolète depuis MySQL 4.0, utilisez simplement la syntaxe --var=option . Choix des paramètres du serveur .

    En MySQL 4.0.2, il est possible de changer une variable directement avec la syntaxe --variable-name=option et set-variable n'est plus nécessaire dans le fichier de configuration.

    Si vous voulez restreindre la valeur maximale que peut prendre une option via la commande SET , vous pouvez définir une limite en utilisant l'option de ligne de commande --maximum-variable-name . Syntaxe de SET .

    Notez que lorsque vous donnez une valeur à une variable, MySQL peut corriger automatiquement votre valeur pour rester dans un intervalle donné, et ajuster un peu la valeur pour qu'elle soit optimale.

    --safe-mode
    Ignore certains étapes d'optimisation.
    --safe-show-database
    Avec cette option, la commande SHOW DATABASES retourne uniquemnt les bases pour lesquelles l'utilisateur a des droits. Depuis la version 4.0.2, cette option est abandonnée, et ne fait plus rien (l'option est activée par défaut) car nous avons désormais le droit de SHOW DATABASES . Syntaxe de GRANT et REVOKE .
    --safe-user-create
    Si cette option est activée, un utilisateur ne peut pas créer de nouveaux utilisateurs avec la commande GRANT si l'utilisateur n'a pas les droits de INSERT dans la table mysql.user ou dans aucune colonne de cette table.
    --skip-bdb
    Désactive l'utilisation des tables BDB. Cela va économiser de la mémoire et accélérer le serveur un peu.
    --skip-concurrent-insert
    Désactive la possibilité de sélectionner et insérer en même temps dans les tables MyISAM (cela n'est utile que si vous pensez que vous avez trouvé un bug dans cette fonctionnalité).
    --skip-delay-key-write; En MySQL 4.0.3, il est recommandé d'utiliser l'option
    --delay-key-write=OFF à la place. Ignorez l'option DELAY_KEY_WRITE de toutes les tables. Choix des paramètres du serveur .
    --skip-grant-tables
    Cette option force le serveur à ne pas utiliser le système de privilège du tout. Cela donne à tous l' accès complet à toutes les bases de données ! Vous pouvez demander à un serveur en exécution d'utiliser à nouveau les tables de droits en exécutant la commande mysqladmin flush-privileges ou mysqladmin reload ).
    --skip-host-cache
    Ne pas utiliser le cache de nom de domaine pour une résolution des IP plus rapide, mais interroger le serveur DNS à chaque connexion. Comment MySQL utilise les DNS .
    --skip-innodb
    Désactive l'utilisation des tables Innodb. Cela va économiser de la mémoire et accélérer le serveur un peu.
    --skip-external-locking (ancien --skip-locking)
    Ne pas utiliser le verrouillage du système. Pour utiliser les utilitaires isamchk ou myisamchk vous devez alors éteindre le système. Degré de stabilité de MySQL . Notez qu'en MySQL version 3.23 vous pouvez utiliser la commande REPAIR et CHECK pour réparer ou vérifier des tables MyISAM tables.
    --skip-name-resolve
    Les noms d'hôtes ne sont pas résolus. Toutes les colonnes Host dans vos tables de droits doivent être des IP numériques ou le mot localhost . Comment MySQL utilise les DNS .
    --skip-networking
    Ne pas attendre les connexions TCP/IP du tout. Toutes les interactions du serveur mysqld seront faites avec les sockets Unix. Cette option est particulièrement recommandée pour les systèmes qui utilisent des requêtes locales. Comment MySQL utilise les DNS .
    --skip-new
    Ne pas utiliser les nouvelles routines qui sont possiblement erronées.
    --skip-symlink
    Ne pas effacer ou renommer les fichiers qui ont un lien symbolique dans le dossier de données.
    --skip-safemalloc
    Si MySQL est configuré avec --with-debug=full , tous les programmes vérifieront la mémoire pour rechercher les écrasment de zone lors des allocations et libérations de mémoire. Comme ce test est lent, vous pouvez l'éviter, si vous n'avez pas besoin de tester la mémoire, en utilisant cette option.
    --skip-show-database
    Ne pas autoriser la commande SHOW DATABASES , a moins que l'utilisateur n'ait les droits de SHOW DATABASES . Depuis la version 4.0.2, vous n'avez plus besoin de cette option, car les droits pour ce faire sont distribués avec le droit de SHOW DATABASES .
    --skip-stack-trace
    Ne pas écrire les piles de traces. Cette option est pratique lorsque vous utilisez mysqld avec un débogueur. Sur certains systèmes, vous devez aussi utiliser cette option pour obtenir un fichier de core. Déboguer un serveur MySQL .
    --skip-thread-priority
    Désactive la priorisation des threads pour améliorer la vitesse de réponse.
    --socket=path
    Le fichier de socket à utiliser pour les connexions locales, au lieu du fichier par défaut /tmp/mysql.sock .
    --sql-mode=option[,option[,option...]]
    Cette option peut être la combinaison de : REAL_AS_FLOAT , PIPES_AS_CONCAT , ANSI_QUOTES , IGNORE_SPACE , SERIALIZE et ONLY_FULL_GROUP_BY . Ellep peut aussi être vide ( "" ) si vous voulez remettre cette option à 0.En spécifiant toutes les options ci-dessus, vous obtiendrez le même effet qu'avec l'option --ansi. Avec cette option, vous pouvez activer les modes SQL dont vous avez besoin. Exécuter MySQL en mode ANSI .
    --temp-pool
    En utilisant cette option, vous allez réduire le jeu de noms qui sont utilisés lors de la création de fichier temporaires, plutôt qu'un nom unique à chaque fois. Ceci est un palliatif au noyau Linux qui crèe plusieurs fichiers nouveaux avec des noms différents. Avec l'ancien comportement, Linux semble 'perdre de la mémoire', car ils sont alloués au cache d'entrées du dossier au lieu de celui du disque.
    --transaction-isolation= { READ-UNCOMMITTED | READ-COMMITTED | REPEATABLE-READ | SERIALIZABLE }
    Configure le niveau d'isolation des transactions. Syntaxe de SET TRANSACTION .
    -t, --tmpdir=path
    Chemin vers les fichiers temporaires. Il peut s'avérer pratique si votre dossier par défaut /tmp réside dans une partition qui est trop petite pour absorber les tables temporaires.
    -u, --user= [user_name | userid]
    Exécute le démon mysqld avec l'utilisateur user_name ou userid (numérique). Cette option est obligatoire lorsque vous démarrez mysqld en tant que root.
    -V, --version
    Affiche les informations de version.
    -W, --log-warnings (Was --warnings)
    Enregistre les alertes comme Aborted connection... dans le fichier .err . Erreurs de communication / connexion annulée .
Il est possible de modifier la plupart des valeurs durant l'exécution, avec la commande SET command. Syntaxe de SET .

<< Options de ligne de commande de mysqld >>
Administration du serveur Configuration de MySQL Fichier d'options my.cnf





Google

Services webmasters

Les manuels
 

ManuelPHP.com © 2003-2012 Tigersun - Crédits
Webmaster Site Internet - Télécharger des Logiciels - Programme TV - Entraide Informatique - Agence de Communication
2017-04-24