Forums, scripts, cours, services pour webmaster, manuels (PHP, MySQL, HTML...) en français !
PHP / MySql
Recherche
 
ManuelPHP.com
Notes sur les autres Unix
<<<
Notes relatives à OS/2 Notes relatives à BeOS
>>>

2.6 Notes spécifiques aux systèmes d'exploitation
2 Installation de MySQL
 Manuel de Référence MySQL 4.1 : Version Française

Notes relatives à Linux (toutes versions)
Notes relatives à Windows
Remarques pour Solaris
Notes relatives à BSD
Notes relatives à Mac OS X
Notes sur les autres Unix
->Notes relatives à OS/2
Notes relatives à BeOS
Notes relatives à Novell NetWare

2.6.7 Notes relatives à OS/2

MySQL utilise un certain nombre de fichiers ouverts. A cause de cela, vous devez ajouter un ligne se rapprochant de la suivante dans votre fichier CONFIG.SYS :


SET EMXOPT=-c -n -h1024
Si vous ne le faites pas, vous obtiendrez probablement l'erreur :

File 'xxxx' not found (Errcode: 24)
Lors de l'utilisation de MySQL avec OS/2 Warp 3, FixPack 29 ou plus est requis. Avec OS/2 Warp 4, FixPack 4 ou plus est requis. C'est un besoin de la librairie des Pthreads. MySQL doit être installé sur une partition qui supporte les noms de fichiers longs, tel que HPFS, FAT32, etc.Le script INSTALL.CMD doit être exécuté à partir du CMD.EXE d'OS/2 et ne fonctionnera probablement pas avec des substitus tel que 4OS2.EXE .

Le script scripts/mysql-install-db a été renommé. Il est maintenant nommé install.cmd et est un script REXX, qui mettra en place les configurations de sécurité par défaut de MySQL et créera les icônes WorkPlace Shell pour MySQL.

Le support des module dynamiques est compilé, mais n'est pas assez testé. Les modules dynamiques doivent être compilés en utilisant la librairie run-time Pthreads.

gcc -Zdll -Zmt -Zcrtdll=pthrdrtl -I../include -I../regex -I.. \
    -o exemple udf_exemple.cc -L../lib -lmysqlclient udf_exemple.def
mv exemple.dll exemple.udf
Note : A cause des limitations de OS/2, les noms des modules UDF ne doivent pas dépasser 8 caractères. Les modules sont stockés dans le répertoire /mysql2/udf ; le script safe-mysqld.cmd placera ce répertoire dans la variable d'environnement BEGINLIBPATH . Lors de l'utilisation des modules UDF, les extensions spécifiées sont ignorées. Elle est supposée être .udf . Par exemple, sous Unix, le module partagé peut se nommer exemple.so et vous chargeriez une de ses fonctions de la façon suivante :

mysql> CREATE FUNCTION metaphon RETURNS STRING SONAME "exemple.so";
Sous OS/2, me module s'appelera exemple.udf , mais vous n'aurez pas à spécifier son extension :

mysql> CREATE FUNCTION metaphon RETURNS STRING SONAME "exemple";

<< Notes relatives à OS/2 >>
Notes sur les autres Unix Notes spécifiques aux systèmes d'exploitation Notes relatives à BeOS





Google

Services webmasters

Les manuels
 

ManuelPHP.com © 2003-2012 Tigersun - Crédits
Webmaster Site Internet - Télécharger des Logiciels - Programme TV - Entraide Informatique - Agence de Communication
2017-06-28