Forums, scripts, cours, services pour webmaster, manuels (PHP, MySQL, HTML...) en français !
PHP / MySql
Recherche
 
ManuelPHP.com
Options de réplication dans le fichier my.cnf
<<<
Commandes SQL liées à la réplication FAQ de la réplication
>>>

4.10 Réplication de MySQL
4 Administration du serveur
 Manuel de Référence MySQL 4.1 : Version Française

Introduction à la réplication
Présentation de l'implémentation de la réplication
Comment mettre en place la réplication
Fonctionnalités de la réplication et problèmes connus
Options de réplication dans le fichier my.cnf
->Commandes SQL liées à la réplication
FAQ de la réplication
Correction de problèmes courants

4.10.6 Commandes SQL liées à la réplication

La réplication peut être contrôlée depuis l'interface SQL. Voici un résumé des commandes disponibles :

Commande Description
SLAVE START Démarre le thred esclave. Depuis MySQL 4.0.2, vous pouvez ajouter les options IO_THREAD ou SQL_THREAD à cette commande, pour démarrer le thread I/O ou le thread SQL. Le thread I/O lit les requêtes depuis le maître, et les stockent dans le log de relais. Le thread SQL lit le log de relais, et exécute les requêtes. (Esclave)
SLAVE STOP Stoppe le thread esclave. Comme SLAVE START , cette commande peut être utilisée avec les options IO_THREAD et SQL_THREAD . (Esclave)
SET SQL_LOG_BIN=0 Désactive le log binaire, si l'utilisateur a les droits de SUPER . Ignoré sinon. (Maître)
SET SQL_LOG_BIN=1 Réactive le log binaire, si Re-enables update logging, si l'utilisateur a les droits de SUPER . Ignoré sinon. (Maître)
SET GLOBAL SQL_SLAVE_SKIP_COUNTER=n Ignore les n prochains événements du maître. Uniquement valide lorsque le thread esclave ne fonctionne pas, sinon une erreur est affichée. Très pratique pour corriger des petits problèmes de réplications.
RESET MASTER Efface tous les logs binaires dans le fichier d'index, et vide le fichier de log binaire. Dans les versions antérieures à la 3.23.26, utilisez FLUSH MASTER . (Maître)
RESET SLAVE Efface la position de réplication de l'esclave dans les logs du maître. Makes the slave forget its replication position in the master logs. Dans les versions antérieures à la 3.23.26, cette commande s'appelait FLUSH SLAVE . (Esclave)
LOAD TABLE tblname FROM MASTER Télécharge une copie des tables depuis le maître vers l'esclave. Implémentée principalement pour le débogage de LOAD DATA FROM MASTER , mais certains utilisateurs ``gourmets'' pourront la trouver pratique pour d'autres utilisations. Ne l'utilisez pas si vous vous considérez comme un utilisater ``non-hacker''. (Esclave)
LOAD DATA FROM MASTER Disponible depuis 4.0.0. Prend une copie des données du maître et les transfère vers l'esclave. Met à jour les valeurs de MASTER_LOG_FILE et MASTER_LOG_POS de manière à ce que l'esclave démarre la réplication depuis la position correcte. Cette commande respecte les règles d'exclusion des tables et des bases spécifiées dans les options replicate-* . Actuellement fonctionne uniquement avec les tables MyISAM et pose un verrou global en lecture sur toutes les tables, pour faire la sauvegarde. Dans le futur, il est prévu de rendre cette commande compatible avec les tables InnoDB et de supprimer le besoin du verrou global pour faire une sauvegarde non bloquante.
CHANGE MASTER TO master_def_list Change les paramètres du maître avec les valeurs spécifiées dans l'argument master_def_list et redémarre le thread esclave. master_def_list est une liste séparée par des virgules, avec les variables suivantes : MASTER_HOST , MASTER_USER , MASTER_PASSWORD , MASTER_PORT , MASTER_CONNECT_RETRY , MASTER_LOG_FILE et MASTER_LOG_POS . Par exemple :

CHANGE MASTER TO
  MASTER_HOST='master2.mycompany.com',
  MASTER_USER='replication',
  MASTER_PASSWORD='bigs3cret',
  MASTER_PORT=3306,
  MASTER_LOG_FILE='master2-bin.001',
  MASTER_LOG_POS=4;
Vous n'avez pas besoin de spécifier les valeurs que vous ne souhaitez pas changer. Les valeurs omises conserveront leur valeur actuelle, même si vous modifiez l'hôte ou le port. Dans ce cas, l'esclave supposer que puisque vous vous connectez à un nouvel hôte ou un nouveau port, le maître est différent. Par conséquent, il les anciennes valeurs de log et position ne sont plus applicables, et il va automatiquement leur donner la valeur de la chaîne vide, et de 0, respectivement, qui sont les valeurs de démarrage. Notez qui si vous redémarrez l'esclave il va se souvenir de son ancien maître. Si vous ne le souhaitez pas, il suffit d'effacer le fichier master.info avant de le redémarrer, et l'esclave va lire la valeur depuis le fichier my.cnf ou la ligne de commande.Cette commande est pratique pour configurer un esclave lorsque vous avez une sauvegarde du maître, et que vous avez sauvé la valeur du log et de son offset chez le maître. Vous pouvez alors exécuter la commande CHANGE MASTER TO MASTER_LOG_FILE='log_name_on_master', MASTER_LOG_POS=log_offset_on_master sur l'esclave après avoir restauré la sauvegarde. (Esclave)
SHOW MASTER STATUS Fournit les informations de statut sur le point de contrôle du fichier de log binaire du maître. (Maître)
SHOW SLAVE HOSTS Disponible depuis la version 4.0.0. Cette commande liste les esclaves actuellement enregistré auprès du maître. (Maître)
SHOW SLAVE STATUS Fournit les informations essentielles sur le statut de l'esclave. (Esclave)
SHOW MASTER LOGS Uniquement disponible depuis la version 3.23.28. Liste les logs binaires sur le maître. Vous devriez utiliser cette commande avant d'utiliser la commande PURGE MASTER LOGS TO pour savoir lesquels vous voulez effacer. (Maître)
SHOW BINLOG EVENTS [ IN 'logname' ] [ FROM pos ] [ LIMIT [offset,] rows ] Affiche les événements dans le log binaire. Initialement utilisé pour le test et le débogage dans le log binaire, mais il peut aussi être utilisé par les clients habituels qui, pour une raison ou une autre, ont besoin de lire le contenu du log binaire. (Maître)
SHOW NEW MASTER FOR SLAVE WITH MASTER_LOG_FILE='logfile' AND MASTER_LOG_POS=pos AND MASTER_LOG_SEQ=log_seq AND MASTER_SERVER_ID=server_id Cette commande est utilisée lorsque l'esclave d'un maître probablement mort ou indisponible doit être redirigé vers un autre maître qui fait la réplication du même maître. La commande va retourner les nouvelles coordonnées de réplication (le nom du point de contrôle dans le fichier de log binaire et son offset). Le résultat de la commande peut être utilisé dans un appel à la commande CHANGE MASTER TO . Les utilisateurs normaux ne doivent jamais exécuter cette commande. Elle est réservée à l'utilisation interne par le code de réplication sans erreur. Nous risquons de changer cette syntaxe, si vous trouvons un autre moyen plus intuitif de faire cette opération.
PURGE MASTER LOGS TO 'logname' Disponible depuis la version 3.23.28. Efface tous les logs de réplication qui sont listés dansle fichier d'index de réplication, comme étant des logs déjà utilisés. Le log qui est spécifié devient alors log courant. Exemple :

PURGE MASTER LOGS TO 'mysql-bin.010'
Cette commande ne fait rien et échoue avec une erreur si vous avez un esclave actif qui est actuellement en train de lire un des fichiers de logs que vous essayez d'effacer. Cependant, si vous avez un esclave qui dort, et que vous effacez un des logs qu'il voudra lire plus tard, l'esclave ne pourra pas effectuer la réplication lorsque son temps arrivera. La commande est sûre lorsque d'autres esclaves effectue la réplication : vous n'aurez pas à les arrêter.

Vous devez d'abord vérifier tous les esclaves, avec la commande SHOW SLAVE STATUS pour voir quels logs ils utilisent, pour faire une liste des logs sur le maître avec la commande SHOW MASTER LOGS , trouver le plus vieux log de tous (si tous les esclaves sont mis à jours, cela doit être le dernier de la liste), effectuer une sauvegarde optionnelle de tous les logs, puis supprimer les logs du serveur.

<< Commandes SQL liées à la réplication >>
Options de réplication dans le fichier my.cnf Réplication de MySQL FAQ de la réplication





Google

Services webmasters

Les manuels
 

ManuelPHP.com © 2003-2012 Tigersun - Crédits
Webmaster Site Internet - Télécharger des Logiciels - Programme TV - Entraide Informatique - Agence de Communication
2017-04-26