Forums, scripts, cours, services pour webmaster, manuels (PHP, MySQL, HTML...) en français !
PHP / MySql
Recherche
 
ManuelPHP.com
Comment MySQL utilise le DNS
<<<
Syntaxe de SET Optimisation de MySQL
>>>

5.5 Optimisation du serveur MySQL
5 Optimisation de MySQL
 Manuel de Référence MySQL 4.1 : Version Française

Réglage du système, au moment de la compilation, et paramètres du démarrage
Réglage des paramètres du serveur
Influences de la compilation et des liaisons sur la vitesse de MySQL
Comment MySQL gère la mémoire
Comment MySQL utilise le DNS
->Syntaxe de SET

5.5.6 Syntaxe de SET


SET [GLOBAL | SESSION] variable_sql=expression, [[GLOBAL | SESSION] variable_sql=expression...]
SET permet de configurer plusieurs options qui affectent le comportement de votre serveur ou de votre client.

Les exemples suivants montrent les différentes syntaxes qu'on peut utiliser pour configurer des variables :

Dans les anciennes versions de MySQL nous avons permis l'utilisation de la syntaxe SET OPTION , mais celle-ci est à présent désapprouvée.

Dans la version 4.0.3 de MySQL nous avons ajouté les options GLOBAL et SESSION et l'accès aux variables de configuration les plus importantes.

LOCAL peut être utilisé en tant que synonyme de SESSION .

Si vous configurez plusieurs variables sur une seule ligne de commande, le dernier mode GLOBAL | SESSION utilisé est pris en compte.


SET sort_buffer_size=10000;
SET @@local.sort_buffer_size=10000;
SET GLOBAL sort_buffer_size=1000000, SESSION sort_buffer_size=1000000;
SET @@sort_buffer_size=1000000;
SET @@global.sort_buffer_size=1000000, @@local.sort_buffer_size=1000000;
La syntaxe @@nom_variable est supportée pour rendre MySQL compatible avec d'autres bases de données.

Le différentes variables système qu'on peut configurer sont décrites dans la section variables système de ce manuel. Variables système .

Si vous utilisez SESSION (par défaut) l'option que vous configurez garde son effet jusqu'à ce que la session courante se termine, ou que vous modifiez à nouveau cette option. Si vous utilisez GLOBAL , qui requière le privilège SUPER , l'option est gardée en mémoire et utilisée pour les nouvelles connexion jusqu'au redémarrage du serveur. Si vous voulez qu'un changement reste permanent, vous devez l'effectuer dans l'un des fichiers d'options de MySQL. Fichier d'options my.cnf .

Pour éviter un mauvais usage, MySQL donnera une erreur si vous utilisez SET GLOBAL avec une variable qui ne peut être inutilisée que par SET SESSION ou si vous n'utilisez pas SET GLOBAL avec une variable globale.

Si vous voulez configurer une variable SESSION à une valeur GLOBAL ou une valeur GLOBAL à la valeur par défaut de MySQL, vous pouvez la configurer à DEFAULT .

SET max_join_size=DEFAULT;
Ceci est identique à :

SET @@session.max_join_size=@@global.max_join_size;
Si vous voulez poser une limite sur la valeur maximale qu'une valeur de variable peut prendre avec la commande SET , vous pouvez le spécifier en utilisant l'option de ligne de commande --maximum-nom-variable . Options en ligne de commande de mysqld .Vous pouvez obtenir une liste de la plupart des variables avec SHOW VARIABLES . SHOW VARIABLES . Vous pouvez obtenir la valeur d'une variable spécifique avec la syntaxe @@[global.|local.]nom_variable :

SHOW VARIABLES like "max_join_size";
SHOW GLOBAL VARIABLES like "max_join_size";
SELECT @@max_join_size, @@global.max_join_size;
Vous trouverez ici une description des variables qui utilisent une syntaxe non-standard de SET . Les définitions des autres variables peuvent être trouvées dans la section des variables système, avec les options de démarrage ou dans la description de SHOW VARIABLES . Variables système . Options en ligne de commande de mysqld . SHOW VARIABLES .
    CHARACTER SET nom_jeu_de_caractères DEFAULT
    Cela change le jeu de caractère dans toutes les chaînes du et vers le client avec le jeu donné. Jusqu'à maintenant, la seule option pour nom_jeu_de_caractères est cp1251_koi8 , mais vous pouvez facilement ajouter d'autres possibilités en éditant le fichier sql/convert.cc dans la distribution des sources MySQL. Le jeu de caractères par défaut peut être restauré en utilisant la valeur DEFAULT de nom_jeu_de_caractères DEFAULT .

    Notez que la syntaxe pour configurer l'option CHARACTER SET diffère de la syntaxe pour configurer les autres options.

    PASSWORD = PASSWORD('un mot de passe')
    Change le mot de passe pour l'utilisateur courant. Chaque utilisateur non anonyme peut changer son propre mot de passe !
    PASSWORD FOR utilisateur = PASSWORD('un mot de passe')
    Configure un mot de passe pour un utilisateur spécifique sur le serveur courant. Seul un utilisateur avec l'accès à la base de données mysql peut faire cela. L'utilisateur doit être donné au format utilisateur@hote , où utilsateur et hote sont exactement comme ils sont listés dans les colonnes User et Host des entrées de la table mysql.user . Par exemple, si vous avez une entrée avec dans les champs User et Host les entrées 'bob' et '%.loc.gov' , vous écrirez :
    
    mysql> SET PASSWORD FOR bob@"%.loc.gov" = PASSWORD("nouveaupass");
    
    Ce qui est équivalent à :
    
    mysql> UPDATE mysql.user SET password=PASSWORD("nouveaupass")
        ->                   WHERE user="bob' AND host="%.loc.gov";
    SQL_AUTO_IS_NULL = 0 | 1
    Si définie à 1 (par défaut) alors on peut trouver la dernière ligne insérée dans une table avec une colonne AUTO_INCREMENT avec la construction suivante : WHERE auto_increment_column IS NULL . Ceci est utilisé par des programmes ODBC tel que Access.
    AUTOCOMMIT= 0 | 1
    Si définie à 1 tous les changements dans une table se feront en une seule fois. Pour démarrer une transaction multi-commandes, vous devez utiliser la commande BEGIN . Syntaxe des BEGIN/COMMIT/ROLLBACK . Si définie à 0 vous devez utiliser COMMIT / ROLLBACK pour accepter/annuler cette transaction. Syntaxe des BEGIN/COMMIT/ROLLBACK . Notez que quand vous passez du mode non AUTOCOMMIT vers le mode AUTOCOMMIT , MySQL fera un COMMIT automatique sur toutes les transactions en cours.
    BIG_TABLES = 0 | 1
    Si définie à 1 , toutes les tables temporaires sont stockées sur le disque plutôt qu'en mémoire. Cela sera un peu plus lent, mais vous n'obtiendrez jamais l'erreur The table nom_de_table is full pour les grands SELECT qui requièrent une table temporaire. La valeur par défaut pour une nouvelle connexion est 0 (qui est d'utiliser la mémoire pour les tables temporaires). Cette option se nommait avant SQL_BIG_TABLES .
    SQL_BIG_SELECTS = 0 | 1
    Si configuré à 0 , MySQL interrompra les requêtes SELECT qui prendront probablement trop de temps. C'est utile lorsqu'une clause WHERE déconseillée a été utilisée. Une grosse requête est définie comme étant un SELECT qui devra probablement étudier plus de max_join_size lignes. La valeur par défaut d'une nouvelle connexion est 1 (qui permet toutes les requêtes SELECT ).
    SQL_BUFFER_RESULT = 0 | 1
    SQL_BUFFER_RESULT forcera les résultats des requêtes SELECT à être placés dans une table temporaire. Cela aidera MySQL à libérer les verrous sur table plus tôt et améliorera les cas où le jeu de résultats de la requête prend trop de temps à être envoyée au client.
    LOW_PRIORITY_UPDATES = 0 | 1
    Si vous configurez à 1 , toutes les commandes INSERT , UPDATE , DELETE , et LOCK TABLE WRITE attendent qu'il n'y ai plus de SELECT ou LOCK TABLE READ sur la table affectée. Cette option s'appelait avant SQL_LOW_PRIORITY_UPDATES .
    MAX_JOIN_SIZE = valeur | DEFAULT
    Ne pas permettre les requêtes SELECT qui auront besoin d'examiner plus de valeur combinaisons de lignes. En configurant cette valeur, vous pouvez capturer les requêtes SELECT où les clefs sont mal utilisées et qui prendront probablement beaucoup de temps à s'exécuter. Prendre une autre valeur que DEFAULT mettre à zéro l'option SQL_BIG_SELECTS . Si vous reconfigurez l'option SQL_BIG_SELECTS , la variable SQL_MAX_JOIN_SIZE sera ignorée. Vous pouvez configurer une valeur par défaut pour cette variable en démarrant mysqld avec -O max_join_size=# . Cette option s'appelait avant SQL_MAX_JOIN_SIZE .

    Notez que si le résultat de la requête est déjà dans le cache de requêtes, le test précédent ne sera pas effectué. A la place, MySQL renverra le résultat au client. Puisque le résultat de la requête est déjà traité et qu'il sera aisé au serveur d'envoyer la réponse au client.

    QUERY_CACHE_TYPE = OFF | ON | DEMAND
    QUERY_CACHE_TYPE = 0 | 1 | 2
    Configure le cache de requêtes pour ce processus.
    Option Description
    0 ou OFF Ne pas cacher ou récupérer les résultats.
    1 ou ON Met tous les résultats en cache à part les requêtes SELECT SQL_NO_CACHE ... .
    2 ou DEMAND Ne met en cache que les requêtes SELECT SQL_CACHE ... .
    SQL_SAFE_UPDATES = 0 | 1
    Si définit à 1 , MySQL annulera si un UPDATE ou un DELETE est exécuté alors qu'il n'utilise pas de clef ou de LIMIT dans la clause WHERE . Cela permet de bloquer les requêtes erronées crées à la main.
    SQL_SELECT_LIMIT = valeur | DEFAULT
    Le nombre maximal des enregistrements que doivent retourner les requêtes SELECT . Si un SELECT possède une clause LIMIT , celle-ci est utilisée. La valeur par défaut pour une nouvelle connexion est ``illimitée.'' Si vous avez changé la limite, la valeur par défaut peut être retrouvée en utilisant la valeur DEFAULT avec SQL_SELECT_LIMIT .
    SQL_LOG_OFF = 0 | 1
    Si définie à 1 , aucune entrée ne sera écrite dans le log standard pour ce client, si le client à le privilège SUPER . Cela n'affecte pas le log des mises à jours !
    SQL_LOG_UPDATE = 0 | 1
    Si définie à 0 , aucune trace des requêtes ne sera gardée dans le log des mises à jour pour le client, si le client à le privilège SUPER . Cela n'affecte pas le log standard !
    SQL_QUOTE_SHOW_CREATE = 0 | 1
    Si vous le configurez à 1 , SHOW CREATE TABLE protégera les noms de tables et de colonnes. Ceci est activé par défaut, pour que la réplication des tables avec des noms à risques fonctionne. SHOW CREATE TABLE .
    TIMESTAMP = valeur_timestamp | DEFAULT
    Configure le temps pour ce client. C'est utilisé pour obtenir le timestamp d'origine si vous utilisez le log de mises à jour pour restaurer des lignes. valeur_timestamp doit être un timestamp Unix, et non un timestamp MySQL.
    LAST_INSERT_ID = #
    Configure la valeur qui doit être retournée par LAST_INSERT_ID() . C'est enregistré dans le log de mises à jour quand vous utilisez LAST_INSERT_ID() dans une commande qui met à jour une table.
    INSERT_ID = #
    Configure la valeur à utiliser par l'appel suivant à la commande INSERT ou ALTER TABLE lors de l'insertion d'une valeur AUTO_INCREMENT . Cela est souvent utilisé par le log des mises à jour.

<< Syntaxe de SET >>
Comment MySQL utilise le DNS Optimisation du serveur MySQL Optimisation de MySQL





Google

Services webmasters

Les manuels
 

ManuelPHP.com © 2003-2012 Tigersun - Crédits
Webmaster Site Internet - Télécharger des Logiciels - Programme TV - Entraide Informatique - Agence de Communication
2017-10-19